•  

    * (navrée ... nous sommes de retour en France !) 

     

    PAQUES  PESSAH

     

    Bénédiction du Feu Nouveau ! Auquel va être allumé le Cierge Pascal qui symbolise le CHRIST,

    et auquel seront allumés les cierges répartis dans toute l'assemblée,

     

     

    PAQUES  PESSAH

     

    PAQUES  PESSAH

     

    Le cierge pascal qui symbolise le Christ lors de la messe de la Résurrection.

     

    NB. Ces deux cierges sont de deux années différentes et ....

    ce me fut un immense plaisir d'en faire la décoration.

    L'art floral est aussi une découverte faite quelques années plus tard, mais qui est d'une telle

    richesse ; pour moi c'était un peu comme le peintre devant sa toile !!!

     

     

    La lumière se rallume dans l'Eglise au chant du GLORIA,

    alors que les cloches sonnent à toutes volées.

    IL EST VRAIMENT RESSUSCITE ! Alléluia ! Alléluia !

     

     

    PAQUES  PESSAH

     

    et

    bonne chasse aux œufs aux enfants, bien qu'on en parle moins cette année,

    je suppose qu'il en existe encore.

     

    PAQUES  PESSAH

     

    Cette année les Chrétiens Orthodoxes fêteront Pâques une semaine plus tard,

    soit le 8 avril 2018.

     

    PAQUES  PESSAH

     

    BONNES FETES A TOUS

    Chrétiens bien sûr,

    et non chrétiens pour qui c'est quand même une fête familiale,

    et de retour du Printemps, la nature qui renaît !

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    Samedi matin sensation d'un vide immense ....

    Visite de quelques lieux, temps de prière, puis liberté pour chacun de choisir l'occupation de son temps,

    avant de se retrouver à la tombée de la nuit pour la veillée pascale,

    puis la joie PASCALE, qui débute par la bénédiction du FEU NOUVEAU qui éclaire les ténèbres.

    (en réalité, lors de mon tout premier voyage, dans ces lieux magnifiques,

    je n'étais alors qu'une simple pélerine parmi les autres,

    et notre voyage durait 3 semaines, dont 4 jours de bateau avec escale en Grèce de qq heures ;

    il se situait alors en plein mois d'août !

    bien sûr nous avons vu plus de "choses" bien que lors de mes deux semaines saintes,

    j'ai eu l'occasion de découvrir encore plus de lieux - assez étonnant - mais pourtant vrai.

    Donc pour revenir au dimanche de Pâques,

    on nous avait fait monter sur le toit-terrasse de l'hôtel vers les 3 h du matin,

    au moment où le soleil se levait

    et heure à laquelle les femmes seraient allées pour embaumer le corps de Jésus,

    et auraient trouvé le tombeau vide, et la lourde pierre roulée.)

    De même selon un autre évangile : Pierre et Jean se rendent au tombeau et voient qu'il est vide.

    Jean proclamant la Résurrection de Jésus le premier.

    Bien sûr en nos Pays Occidentaux,

    où le jour se lève plus tard, .....

    on imagine mal du monde, même courageux, allant à l'église à 3 h du matin ....

    mais le principe gardé de la veillée et de l'attente que la nuit soit tombée

    pour allumer le grand feu nouveau auquel sera allumé le cierge pascal.)

     

     

    Samedi ...

     

    mur dit "des Lamentations"

    et qui n'est en fait qu'un mur de soutènement

    du Temple détruit aux alentours de l'année 70 après J.C.

    lieu de prière des Juifs.

    Plein de petits papiers contenant des prières sont glissés entre les pierres.

     

     

     

    Une année nous avions pris pension dans un hôtel à Bethléem,

    ce qui comportait a priori un inconvénient de distance par rapport aux deux autres groupes,

    et en fait, notre chef de groupe, prêtre français, qui avait séjourné une dizaine d'année à

    l'école biblique de Jérusalem, nous racontait dans le "bus" des choses passionnantes,

    d'autant plus qu'il avait séjourné plusieurs années sur place ! e

    t lorsque nous arrivions, même fatigués, le soir à l'hôtel, tout le groupe

    disait "oh ! déjà ! c'est dommage ! c'était si intéressant."

     

     

    C'est aussi au cours de l'un de ces voyages que je me suis intéressée à l'archéologie,

    après avoir vu sur place ce que des archéologues avaient pu trouver,

    et qui concorde sur bien des points avec ce que l'on savait

    mais par ce qu'en disent les Evangiles.

    Et il y avait plusieurs archéologues, à l'époque, qui s'intéressaient à différents lieux.

     

    J'avoue avoir de la peine quand je vois le mur élevé à Bethléem !

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    Il y aurait encore beaucoup de photos que j'aimerais vous faire partager ....

    comme celles en pleine nuit, de la descente du Mont des Oliviers e

    t la remontée vers les lieux où Jésus a été emprisonné,

    à l'époque on "descendait" le prisonnier dans une "citerne" ....

    Il y a cet escalier qui remonte vers Saint Pierre en Gallicante ou "Saint Pierre au chant du Coq",

    nuit terrible pour Jésus et aussi pour ses apôtres, mais aussi sa mère dont on ne parle que le vendredi,

    mais imaginons ce que peut ressentir une maman sachant son Fils traversant une telle épreuve.

     

    chemin de croix dans les rues de Jérusalem ...

     

    (l'une de mes photos retrouvées ... en attendant de retrouver les autres) ...

     

    Puis ... la nuit .... passée  ... et visités d'autres lieux de la Passion,

    Nous nous retrouvons le vendredi matin, dans les rues de Jérusalem,

    en pleine activité quotidienne,

    (car le chemin de croix de Jésus, s'est déroulé dans le banal du quotidien,

    hélas, il y avait beaucoup de crucifiés à l'époque, sauf que Jésus avait été "choisi" à la place d'un voleur)

    et parmi aussi d'autres groupes de différents Pays.

    Et nous passons dans la "célèbre" Via Dolorosa :

     

    chemin de croix dans les rues de Jérusalem ...

    Avec l'Ecce Homo "Voici l'Homme"

     

    pour arriver en fin de matinée à la basilique du Saint Sépulcre

    qui renferme à la fois le Golgotha, puis quelques mètres plus loin

    le tombeau de Jésus (qui a fait l'objet de travaux il y a peu).

    Il y aurait beaucoup à raconter sur cette basilique, sur le fait qu'elle renferme ces lieux sacrés,

    de façon particulière, et toute son Histoire !!!

    Ce n'est pas une basilique catholique, mais beaucoup d'édifices sont propriété

    orthodoxe, accordant des petites chapelles aux autres cultes.

     

     

    chemin de croix dans les rues de Jérusalem ...

     

    L'autel recouvrant le trou dans lequel fut plantée la croix.

     

    PS. Petite anecdote : comme je secondais le chef de groupe,

    plusieurs personnes m'avaient confié des courses à faire pendant le temps que

    le groupe se trouverait dans le recueillement, et le jeûne, au Saint Sépulcre.

    Et si vous êtes déjà allés dans un souk à Jérusalem ou ailleurs .... cela déborde de délicieux gâteaux,

    de toutes sortes, (à l'époque j'aimais plus le sucré que maintenant !) ....

    et je vous dis pas, quand on jeûne et que vous faîtes des courses pour des personnes

    qui sont paisiblement en train de prier ......

    si j'ai gardé un souvenir des souks c'est bien celui-là

    et dans une ruelle .... un pauvre petit âne au flanc ouvert et sanguinolant

    (depuis j'ai conservé une grande affection pour tous les petits ânes .... si vous aviez vu ?

    et vous devez savoir tout ce qu'ils peuvent porter.

    Ce n'est pas pour rien que l'on dit "chargé comme une bourrique".

     

    Si je ne me trompe ce devait être en 1982 - 1983

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

    Jeudi Saint à Gethsémani

    (j'ai eu cette chance deux années au cours de la semaine sainte ... j'étais "jeune" alors)

    quelle ambiance émouvante, en se retrouvant avec d'autres petits groupes, chantant en diverses langues,

    (je me souviens notamment d'un chant connu chanté en anglais)  à converger le soir, après la Cène,

    vers le jardin du mont des Oliviers

    où Jésus partit prier avec ses trois de ses apôtres, et où il fut arrêté ... livré par l'un des douze.

    Si l'on médite, mais même simplement si l'on réfléchit, on voit peu à peu émerger ce qui hélas n'a pas changé ;

    par contre, très touchant, cette année, de voir ce gendarme offrir sa vie pour sauver une otage.

     

    Pâques (Pessah en Hébreu qui signifie passage lors de la 1ère Pâque,

    qd Moïse fit sortir le peuple Hébreu d'Egypte),

    n'est pas célébrée à la même date, à quelques jours près,

    et notamment parce que la date est fixée en fonction de la lune,

    puisque c'est la lumière de la Lune qui permit

    aux Hébreux de quitter l'Egypte sans se faire remarquer.

     

    De beaux souvenirs ....

     

    PS. J'aurais aimé partager avec vous au moins une des belles photos

    que j'ai pu ramener - certes faites avec un appareil photo loin

    d'être aussi performant que ceux perfectionnés que vous utilisez

    et surtout parce que plusieurs années s'étant écoulées

    les appareils photos ont fait beaucoup de progrès.

    ..... Mais je n'ai pas retrouvé les plus réussies ..... dommage.

     

     

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    y1pMI9GP6zynhu_rr_OKeXohakGaYyBUgWuIpMCFE9Gv-ZR8N6-whUR_NX6.jpg

      

     

    On ne détruit pas les ténèbres en luttant

    contre elles, mais en allumant la lumière.

     

    On ne détruit pas le mal en luttant

    contre lui, mais en faisant le bien.

     

    On ne détruit pas la haine ou la peur

    en s'acharnant contre elles,

    mais en laissant monter la tendresse amour.

     

    C'est en allant vers l'est que

    que l'on s'éloigne de l'ouest.

     

    C'est en allant vers plus de vie

    qu'on dépasse la mort.

     

    C'est en allant vers ce qui dure

    qu'on est libre de ce qui ne dure pas.

     

      Placide Gaboury.  Paroles pour le coeur.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique