• Où l'on reparle de la solitude ... celle qui fait mal ...

     

    Tout à l'heure j'ai trouvé, entre bcp d'autres lignes,

    et de mouvements ou associations diverses,

    une phrase de Mère Teresa qui me paraît bien définir cette solitude,

    ce combat que je mène à ma modeste place, depuis bcp d'années, vous le savez :

     

    « La plus grande des pauvretés, c’est de n’exister pour personne. » Mère Teresa

    (citée par la Société Saint Vincent de Paul de Longjumeau ds le 91)

    PAUVRETE  --> SOLITUDE

     

    Il se trouve qu'entre mes "déboires" informatiques et téléphoniques ....

    les travaux ds la rue qui dévient les bus, et les vacanciers .....

    Je pensais bien sûr à la solitude qu'engendre encore plus ce mois d'août,

    et je réfléchissais comment faire mieux comprendre

    ce que j'ai dans le cœur depuis bcp d'années, y compris lorsque je travaillais,

    puisque l'écoute a fait partie de mes différents postes :

    Voilà ce qui m'est alors venu à l'esprit,

     

    "LA SOLITUDE C'EST .... NE COMPTER POUR PERSONNE, N'ETRE AIME DE PERSONNE,

    N'AVOIR PERSONNE QUI ACCEPTE VOTRE AMOUR, VOTRE AMITIE,

    alors que parfois, votre cœur en est empli, d'autant plus qu'il n'a personne qui en veuille.

     

    J'arrête là tout de suite toutes ces remarques que j'ai lues et entendues

    et auxquelles je me suis même ralliée, pendant bien des années,

    jusqu'à ce que je m'aperçoive bien plus récemment que l'on peut ne pas être désagréable,

    ni méchant, ou possessif etc ...

    (raisons souvent avancées à propos des isolé(e)s) et être laissé(e) pour compte.

    Quand j'écris ce genre de lignes plusieurs souvenirs me reviennent de différents cas

    rencontrés soit au travail, soit dans le quotidien ... ou de témoignages.

     

    PARDON SI JE FAIS UN PETIT PAS DE COTE ... DU BON COTE ...

    Cet amour,

    Nos petits amis à quatre pattes, chats, chiens,

    N'est-ce pas là que l'on peut le trouver ?

     

     

    Où l'on reparle de la solitude ... celle qui fait mal ...

     

     

     

    « Par contre une bonne nouvelleC'est nouveau .... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Dimanche 27 Août à 19:39

    Bonsoir Nicole. La solitude est difficile à vivre et nos compagnons à 4 pattes peuvent la rendre plus douce. Bisous

    10
    Lundi 21 Août à 15:36

    La solitude nous la portons en nous .

    et cette solitude tient les autres à distance .

    Un jour, il y a très longtemps , alors que j'e passais quelques jours de détente en Tunisie , quelqu'un m'a dit :

    "Nous sommes tous dans le club , sauf toi .

    Toi tu es au club , tu n'es pas dans le club."

    Cette phrase dite par un jeune musicien , m'a beaucoup fait réfléchir .

    Samedi soir nous étions 20 à table à un repas de copains .

    egalité du nombre F/H

    le hasard m'a mise presque au centre de la tablée , GM à coté de moi .

    Cela piaillait ,  parlait fort , riait encore plus fort ..

    J'ai beaucoup écouté , régardé ...

    j'ai de temps en temps dis Merci  ou Non , je ne bois pas c'est moi qui conduis !

    J'ai observé aussi que régulièrement on oubliait de me passer les plats comme si j'étais invisible .

    je pense qu'en fait je l'étais , parce que  je sais que si physiquement  j'étais là, écoutant , observant , ( je peux redire ce qui fut dit d'important et même de moins important ) en réalité , je n'y étais pas vraiment .

    Et oui ! bien qu' accompagnée de GM , j'étais en total isolement .

    mais pas du tout le sentiment de pauvreté !

    Et sincérement ces réunions , bien sympathiques pourtant , me pésent , parce que je ressens intensément mon isolement . et être seul dans la foule c'est encore pire  !

    mais depuis le temps , je l'accepte et je sais que ce n'est pas la faute des autres mais de moi qui comme me reprochait t un patron : '  je ne sais pas me vendre ! '

    bon, je ne sais pas si cela t'apportera quelque chose , mais isolement , solitude , n'est pas réservé aux personnes seules !

    Caresses à Stella , bises

     

      • Lundi 21 Août à 23:11
        • Merci bcp Nounou de Phiphi. Bien sûr que j'ai compris et pour cause (encore une fois je ne parle pas que pour moi, mais en écrivant j'ai à l'esprit des confidences de certaines personnes, notamment certaines qui ont été mes amies durant de longues années). Je comprends tout à fait ce que tu as gentiment pris le temps d'exposer et je te le concède, ce n'est pas facile, alors qu'il y a plein de monde autour de soi.
        • MAIS, merci de me pardonner si j'insiste sur le fait que je sais très bien toutes les sortes de solitude, et aussi la solitude appréciée, recherchée, utile, et même lorsqu'on a de gros très gros soucis parfois il arrive que l'on se mette en retrait pour bcp de raisons, par exemple pour éviter de souffrir davantage au sein de deux familles qui "s'arrachent". Pardon les mots me manquent.
        • MAIS LA SOLITUDE CRUELLE .... C'EST NE COMPTER POUR PERSONNE,
        • avoir besoin d'affection, et avoir bcp d'amour à donner mais dont personne ne veut .... à moins que tu sois riche ... et encore.
        • certain(e)s n'ont plus de famille, plus d'amis .... comme dit la chanson "les feuilles mortes" : "la vie sépare ceux qui s'aiment", et pas seulement les couples.
        • Il est vrai aussi que lorsqu'on a mis toute sa confiance en une amie, ou un ami, et que celle-ci ou celui-ci nous trahie cela crée des coupures terribles, que le temps arrive dans certains cas à guérir ... mais pas tjs surtout selon comment évolue la situation.

        Je pense spécialement à une amie, qui était née le même mois, la même année que Papa. Elle m'a d'ailleurs appris a bcp connaître Paris. J'ai rencontré cette femme au cours d'un pèlerinage dans lequel j'avais un petit rôle d'animation. Puis peu à peu ns avons sympathisé même si parfois ns ns accrochions très fort, notamment qd elle passait par certains moments dépressifs (cela peut paraître étonnant et même méchant de ma part, mais trop court ici pour en raconter plus, et pour la respecter aussi, bien qu'elle ne soit plus de ce monde.)

        Cette femme a énormément souffert de solitude. Quand je l'ai connue, elle n'avait plus ses parents, fille unique, et seulement un filleul et quelques amis dont une connue un peu comme moi, sauf que cette personne habitait Outre-Mer. Cette amie était riche ce qui lui permettait de voyager bcp tant que la santé le lui permettait.

        Mais quand vint la retraite, notamment, le coup fut dur, et le temps aussi fait que l'on perd des ami(e)s soit par déménagement, ou parce qu'ils sont pris par leurs enfants et petits enfants (normal ! bien sûr), et je pense pouvoir dire que cette femme, sans médire à son sujet, qu'elle se cherchait des amies avec son argent, achetant en somme un peu d'amitié dont elle avait tant besoin.

        Un jour elle m'a dit quelques mots qui m'ont bcp fait réfléchir, me touchant justement sur un point qui me "posait problème" quelque part, et finalement c'est grâce à elle que j'ai pu franchir l'obstacle.

        Un jour elle me dit : "Vous m'aimez parce que Jésus vous dit d'aimer, mais en faîtes vous ne m'aimez pas vraiment, moi."

        J'avais souvent réfléchi sur ce thème. Et j'ai reçu cela en plein cœur. Je le redis en la remerciant : eh bien grâce à elle, j'ai compris et j'ai pu aimer au sens profond du terme, et pas seulement superficiellement pour "obéir" à un "commandement" aussi beau soit-il !

        Cela remonte à plusieurs années mais j'ai été transformée qq part, grâce à cette parole. J'étais relativement jeune encore à cette époque.

         

        J'aurais bcp d'autres cas de solitudes cruelles et non choisies, les angoisses et inquiétudes qu'ils peuvent entraîner. Notamment du fait des différents corps de métiers ds lesquels j'ai travaillé, mais aussi mes bénévolats divers et aussi ds mon quotidien.

        Il y a aussi des cas de personnes connues ds le "show-biz" soit par le passé, soit plus récemment.

        Pardon d'avoir été si longue.

         

        Encore merci. Douces caresses à Phiphi. Bisou Nounou.

        Bravo pour vos merveilleux billets sur le blog de Phiphi.

        Nicole75

    9
    Lundi 21 Août à 12:01

    Voilà Schoumy

    Bisous Mamyariane15

     

      • Lundi 21 Août à 23:17

        Il était bien beau !!!

         

    8
    Lundi 21 Août à 11:15

    Bonjour Nicole 

    C'est vrai, les animaux nous apportent beaucoup, malheureusement, en vieillissant il faut faire un choix qui n'est pas facile certes, celui de ne pas prendre d'animal au risque de le faire souffrir si l'on est hospitalisée ou si l'on part définitivement, c'est le choix que moi j'ai fait lorsque mon Shoumy est mort.

    Bisous. Mamyariane15

      • Lundi 21 Août à 23:17

        Merci de ta visite, et de ton message. Comme je te comprends. Choix pas facile c'est sûr.

        Et je repense tjs à ce que disait un soir Guy Gilbert sur la Radio où j'ai travaillé.

        Là il parlait des chiens, et des dames qui étaient seules et promenaient leur chien le soir. Car déjà à l'époque on se moquait bcp d'elles, en les appelant : "les mamies à chienchien".

        Il a alors repris les termes légèrement dédaigneux, en disant : "Ce ne sont pas les mamies qui promènent leur chien, mais leur chien qui promène leur mamie". J'ai bcp aimé.

        Bonne semaine. Bisou.

        Nicole75

    7
    Dimanche 20 Août à 21:04

    En effet c'est une pensée intéressante et inquiétante. Bien d'accord, impossible d'être seul avec nos quatre pattes ! 

    bien amicalement.

      • Lundi 21 Août à 23:25

        Oh oui Jean-Marc ! Si tous ceux qui les abandonnent ou leur font du mal, découvraient toutes leurs qualités !

        Eh voilà ! sans le faire exprès : voilà mes deux combats réunis : la solitude, et le Non à l'abandon !

        Quand j'habitais la banlieue nord j'ai remarqué que les voisins y compris dans les immeubles, faisaient connaissance soit grâce à leurs enfants (école, loisirs etc), soit grâce à leur chien ou à leur chat. Ici apparemment peu de chats. J'ai l'impression que c'est plus une ville de chiens (bien sûr sans vilain jeu de mots ! je me méfie car maintenant nos mots sont souvent transformés).

        Bonne soirée et douces caresses à vos minous.

        Chamicalement.

    6
    Josiane
    Dimanche 20 Août à 20:09

    On est jamais seul(e) avec des animaux !

      • Lundi 21 Août à 23:27

        Merci Josiane. En effet. Je pense qu'ils ont été créés pour nous tenir compagnie qd les humains ns abandonne !!!

        Bisous et bonne semaine.

        Nicole75

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :