• Une rencontre ....

     

     

    Il y a longtemps que je n'avais pas vu à notre marché un gentil petit "biquet" cherchant les caresses

    dans sa caisse, pas farouche pour deux sous, son maître près de lui offrant des bonbons aux plantes,

    et interpellant les passants sur la maltraitance animale !

    Il paraît que quasi personne ne s'y intéressait.

    J'ai demandé - après avoir eu "le droit" de le caresser" - si je pouvais photographier ce petit biquet.

    Permission obtenue mais photo difficile à faire

    car Johnny puisque tel est son nom ??? s'intéressait surtout à mon sac, et restait difficilement

    en bonne place pour pouvoir le photographier sans que ce soit flou.

     

    Une rencontre ....

     

    Bien sûr que je suis contre la maltraitance animale !

    comme je l'ai répondu au M. qui me le demandait

    et semblait écoeuré que personne ne s'intéresse à sa question.

    En fait j'ai compris, petit à petit, pourquoi il avait peu de chance d'obtenir l'intérêt des passants,

    occupés à faire leurs courses du dimanche, en plus à heure assez avancée.

    Je suis prête à aider les bonnes causes, mais bien sûr dans la mesure de mes possibilités.

    J'ai promis donc de mettre un mot sur mon blog mais ....

    Je crois que ce brave Monsieur n'a peut être pas compris ce qui risquait - entr'autres -

    de ne pas l'aider.

    Car ce gentil petit biquet (à ma grande surprise, serais-je crédule ?)

    appartient à des gens du cirque.

    Le Monsieur a ajouté avec insistance, à ma remarque polie,

    "oui, c'est ce que nous sommes, des gens du cirque".

    C'est apparemment toute sa vie !

    Je me demandais si la petite taille de ce gentil petit biquet

    était due à son âge ou à son espèce.

    En fait il s'agit d'une sorte de petits biquets qui en effet restent "petits" biquets.

     

    Ces petits animaux ne ressemblent pas vraiment aux chèvres des fermes.

    D'où viennent-ils ? Cette espèce est elle répandue en France ?

    Où les trouve-t-on ? Chez qui en dehors des gens du cirque ?

     

    Je n'ai pu acheter aucun bonbon

    car je ne connais personne pouvant croquer trois paquets de bonbons, même naturels,

    et par ailleurs, je n'avais plus de monnaie sur moi,

    L'histoire s'est vite terminée là !

     

    J'ai quand même aimé cette rencontre, devenue si rare,

    mais c'est vrai aussi que j'ai réfléchi davantage que les autres années !

     

     

     

     

    Une rencontre ....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Le saviez-vous ? Est-ce assez connu ?Ils sont de retour ... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Vendredi 26 Janvier à 12:24

    bonjour nicole 

    merci de ta gentillesse ,tes commentaires 

    me font toujours chaud a coeur 

    moi aussi je suis contre la maltraitance que  l'homme fait subir

    aux animaux 

    et comme toi ,cet été ,j'avais vu sur le marché 

    un petit ane ,et son maitre vendait des bonbons 

    je lui ai fait une caresse

    et ce mr m'as presque obliger a acheter ces bonbon

    cela me fand le coeur ,quand je vois aussi 

    des sdf avec leurs chiens 

    et pourtant je suis pas argenter 

    mais je donne ou presque toujours un petite piéce

    ma vanille as 13 ans 

    et en ce moment ,tout est dans l'orfre

    je remercie dieu ,je le solicite  tellement 

    je suis si mal .....

    gros bisous a toi nicole

    6
    Nestor Lecoq
    Mardi 23 Janvier à 21:10

    Il s'agit d'un chevreau de chèvre naine. Ces "gens du cirque" n'ont aucun cirque, et se servent des animaux (chevreaux, chiot, cochons d'Inde, porcelets vietnamien etc...) pour arrêter les gens en leur posant une question. La maltraitance animale est à la mode, ils ont donc tronqué leur ancien "Vous n'avez rien contre les gens du cirque?" par une question sur la maltraitance. Cette maltraitance dont sont victimes les animaux qu'ils exposent, à seule fin de vendre leurs bonbons. Bonbons dont on peut facilement avaler 3 paquets, vu que ces paquets sont remplis plus de vide que de bonbons.
    Une façon active et facile d'œuvrer contre la maltraitance animale? Ne surtout pas acheter ces bonbons.

    5
    Lundi 22 Janvier à 19:44

    Je n'ai pas bien compris le message du monsieur, il m'a plutôt donner l'impression qu'il voulait vendre ses bonbons et que son animal lui servait de faire valoir....je me trompe peut-être, 

    Bonne soirée et gros bisous pluvieux!

    63fca161c326d19194025a8b747951ad.gif  

    4
    Lundi 22 Janvier à 12:05

    La maltraitance animal découle de la maltraitance de l'homme, car si on ne respecte pas la vie de l'homme, pourquoi va-t-on respecter les animaux ??

    Bisous et belle journée

    3
    Lundi 22 Janvier à 09:07

    Un bel article ,bonne semaine,toujours du vent ici ,merci pour ton gentil com bisous

     

    2
    Lundi 22 Janvier à 07:46

    Bon, je ne vais plus au marché, mais j'ai vécu cette histoire il y a fort longtemps;  si je répondais que j' étais contre la maltraitance, j' étais obligée d' acheter des bonbons et comme je ne voulais pas le faire, je ne répondais pas.
    Pourtant, le fait de voir ces biquets ainsi me faisaient mal au coeur, car ils ne peuvent presque pas bouger et surtout, pas marcher.
    Ce n' est pas agréable pour eux.
    Bisous et bonne journée

    1
    Dimanche 21 Janvier à 21:23

    Etrange histoire en effet. Je comprends le non à la maltraitance et les personnes qui font suivre le message, mais ce pauvre biquet était il à sa place ? Peut être, je l'ignore

    Trop peu de monde en effet pour lutter pour cette cause ... tellement d'autres soucis ailleurs mais ... quel avenir nous préparons nous ainsi ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :