• Rentrée ....

     

    Rentrée ....

     

    Voilà cette fois la reprise de mes cours de français (bénévolat) ....

    Je vais retrouver, avec plaisir, deux ou trois bonnes élèves de l'an dernier, mais - dommage - l'une d'elles

    doit regagner son pays dans les mois à venir !

    Chaque fois cela fait un peu de peine surtout lorsqu'il s'agit de personnes sérieuses

    qui se donnent du mal pour étudier.

    Il arrive même qu'au sein de nos petits groupes se créent des amitiés.

    Ce qui est heureux.

    Il y a deux ans, l'une des élèves s'était mariée, et une autre a eu une petite fille !

    Cela fait d'autant plus de bien que parfois, nous sommes découragé(e)s ....

     

    A propos de Français .... j'avoue bcp aimer notre langue.

    Certes elle n'est pas facile. Mais bien d'autres langues le sont aussi il me semble !

    Si je dis cela, c'est parce que cela me fait de la peine quand

    j'apprends toutes les modifications que l'on fait ou veut faire subir à notre langue.

    Il y a déjà les changements pour les enfants du primaire, en ce qui concerne le COD.

    Peu à peu aussi on découvre des changements deci dela.

     

    MAIS

    il y a un changement important en "perspective"

    que demande une association féministe (si je ne me trompe),

    qui consiste - sous prétexte d'égalité homme-femme - à changer des règles de notre grammaire.

    1. Donner un féminin à tout mot notamment de profession au nom masculin.

    et

    2. Une règle importante (que je pensais immuable), "le masculin l'emporte sur le féminin"

    en voie de transformation ou plutôt de disparition.

    Ceci donne - à mon pauvre avis, "amoureuse" du français - un meli melo ... je ne trouve pas de mot ....

    Certes il y a eu le "vieux françois" et j'aime toujours apprendre l'orthographe à mes élèves, en leur expliquant

    l'étymologie des mots, car cela me semble les aider pour mieux comprendre l'orthographe.

    Vrai donc que le Français a déjà subit des modifications, mais, il me semble "sans abîmer" la langue.

     

    Peut-être avez-vous lu, vous aussi, des articles sur ce sujet,

    car l'on commence à en parler de plus en plus.

    J'avoue que tout en étant d'accord bien sûr, sur l'égalité homme-femme,

    (j'ai vu tant d'invraisemblance lorsqu'à mes débuts j'ai travaillé dans le notariat),

     

    MAIS POURQUOI CONFONDRE TOUJOURS EGAUX et IDENTIQUES ?

    Les exemples seraient nombreux.

    Certes il y avait - notamment en droit - bien des choses à améliorer,

    ou encore pour que le Papa soit plus proche de ses enfants, et puisse aider sa femme (ou sa compagne).

    Beaucoup de progrès appréciables !

    Mais comme dans bcp de choses pourquoi pousser à l'extrême.

     

    Là encore bcp de points traverse ma pensée.

    MAIS SACHONS NOUS ARRETER QUAND IL FAUT AVANT DE TOUT DENATURER, TOUT DEFIGURER !

     

     

    Rentrée ....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Semaine des chiens guides de ......Ce bon vieux français .... décidément .... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Samedi 7 Octobre à 07:47

    Alors là, j'aime le français, mais que je souffre en le lisant.
    Tu vois des fautes à presque tous les mots; on te met SA pour CA, on te met VAUTRE pour VOTRE, automatiquement C'EST pour tous les SAIT, CES ou SES.

    Dans les livres, pour que la ligne soit à la bonne longueur, on t' ajoute ou te supprime une lettre.

    Ca me met en rage à chaque fois.

    Il y en aurait beaucoup à dire et moi-même je fais des fautes, mais féminiser tous les noms masculins, un peu ridicule à mon humble avis; perso, je continue à dire une auteur, sans E;

    Voilà mon opinion et je te souhaite une bonne journée.

    Bisous

    9
    Mardi 26 Septembre à 16:31

    Navrée Jean-Marc, malgré plusieurs essais, je ne suis pas arrivée à mettre ma réponse à votre com, à la bonne place .... automatiquement quant je clique sur répondre ds le cadre vous concernant .... plouf je retombe automatiquement chez PHIPHI ! Bon je pense que vous aurez su lire ce qui vous concerne, et Nounou de PHIPHI également.

    mes excuses à tous les deux ; et caresses à vos minous ....

    Ce doit être parce qu'ils sont de la "même famille" que mes réponses automatiquement se placent chez Phiphi !!!!

    BON APRES MIDI.

    Nicole75

      • Mercredi 4 Octobre à 12:25

        Voilà, c'est de la sélection automatique ... Phiphi est Perpignanais de souche, tout se mélange

    8
    Nounou de Phiphi
    Mardi 26 Septembre à 10:12

    J'avoue ne plus trop suivre car cela me hérisse . trop c'est trop .

    Difficile à lire et encore plus  écrire, le vieux françois est délectable . Les accents qui remplacent les lettres supprimées de m^'me que les apostrophes . Ce n'est qu'une parenthése pour dire l'affection que j'ai à la vie de la langue française . le ne peux recommander que la lecture des romans de Robert Merle .

     

    Pour la féminisation des noms, euh.... pas tout à fait d'accord !  Il faudrait que je vérifie si c'est à la révolution ou au concordat que cette masculinisation a eu lieu .... 

    Tant que les registres d'état civil ont été tenus dans les paroisses, les noms comme les prénoms ,suivaient le sexe . 

    c'est ainsi que les enfants de Pierre BLANC étaient

    Pierre BLANC ,Perrette BLANCHE

    Pour les professions cela ne nous choque pas que l'on dise l'instituteur , l'institutrice , le facteur , la factrice ,le boulanger la boulangére , tout simplement parce que nous y sommes habitués .

    personnellement je pense que la bourgeoisie libérale du 19 éme siècle a été beaucoup plus néfaste , surtout pour les femmes , qui au passage pouvons dire merci au code napoléon si néfaste pour la gent féminine que la philosophie soixantehuitarde  ...

    quand on connaît la vie des femmes au moyen -âge, il y a beaucoup de leçons à en tirer .

    Douce journée , caresses à Stella

    Bises

     

      • Mardi 26 Septembre à 16:03

        Merci bcp.

        J'aime l'Histoire et l'Histoire de la culture, de la façon dont vivaient les hommes (et les femmes bien sûr).

        C'est tellement intéressant à bien des points.

        Pour ce qui est de la féminisation de professions, on est de loin en train de dépasser ce que nous connaissions et que tu cites.

        D'ailleurs cela m'étonne d'autant que pour le féminin de "docteur" après avoir utilisé "doctoresse" on était revenu à "docteur" pour une femme MAIS si on devait lui écrire : sur l'enveloppe on écrivait MADAME le DOCTEUR. Si on s'adressait à elle : simplement Docteur. Peut-être parce que le doctorat existe dans plusieurs professions ? Il était de même pour ministre et professeur, le féminin consistant alors à mettre "la" au lieu et place de "le".

        Maintenant et notamment (encore plus) 4 ou 5 ans nous avons dépassé cela, et ces associations qui veulent l'EGALITE - LA PARITE comme elles disent. Ainsi un écrivain donne le féminin "écrivaine" ..... etc ... PIRE pour moi, c'est la FEMINISATION à tout va de notre GRAMMAIRE.

        Comme j'aimerais retrouver le nom de ce "nouveau français" ! J'ai cherché mais en vain.

        Comme cela m'arrive souvent quand je cherche quelque chose, je le trouverai en cherchant autre chose ! Féminiser les règles de grammaire ce devient lourd au lieu de mieux.

        Et ce n'est pas fini si je comprends bien.

        En tous cas, moi, qui suis plus "lettres" que "maths", et enseignant le Français, cela me fait mal.

        Ce n'est pas une obsession ou ce qu'ils appellent maintenant se crisper sur le passé, être ringarde, mais simplement aimer notre patrimoine.

        O si je pouvais, j'en écrirai tout un livre, mais il y a des gens bien plus instruits et capables que moi qui ont dû le faire, ou vont le faire.

        Je veux par ailleurs faire confiance en notre ACADEMIE FRANCAISE qui "défend" notre langue, même si certains mots introduits ces dernières années ds le dictionnaire m'ont étonnée.

        Bon après-midi. Le soleil est revenu ici. Chez vous aussi je crois d'après la météo.

        Bisou.

        Douces caresses à ton gentil Phiphi.

        Je lis tous les billets (très intéressants - j'aime) mais j'ai de nouveau encore pris du retard côté courrier. Navrée. A très bientôt sur le blog de Phiphi.

        Nicole75 

    7
    Lundi 25 Septembre à 21:29

    Bonsoir Nicole,

    je suis comme toi épouvantée par tous ces changements, parce qu'un groupe de femelles excitées le réclament, le français mais aussi bien de nos racines sont exécutées au nom de : l'égalitarisme, du sexisme , de la laïcité etc...une mère n'y retrouverait pas ces petits!

    Les démolisseurs sont à pieds d'oeuvre depuis 1968, et en ce moment le dézingage s'accélère, nos politiques ont si peur de déplaire qu'ils font tout et n'importe quoi, droite et gauche confondues!

    Bisous, bonne soirée et bonne rentrée

      • Lundi 25 Septembre à 22:06

        Merci Livia.

        Je pensais à toi en écrivant mon article. Je me doutais que tu avais dû voir l'une de ces infos qui font mal.

        Moi qui disais à mes élèves : "au moins elles ne pourront pas changer la règle d'accord COD - adjectifs au pluriel :

        le masculin l'emporte sur le féminin". Eh bien si, elles ont trouvé une "parade".

        Pourtant ayant travaillé ds diverses branches

        et notamment 26 ans ds le notariat à mes débuts, j'ai vu des choses stupides

        comme par ex. une femme qui ne pouvait accepter la succession de ses parents sans l'accord de son mari ;

        c'était vraiment la femme dépendante du mari, comme un enfant mineur de ses parents.

        Donc que l'on ait établi un ajustement dans les droits,

        l'égalité là où cela se pouvait et était bien (par exemple conduire

        une voiture sans se faire moquer etc etc .... car en plus cela peut être utile

        ds bien des cas, y compris des urgences),

        je suis d'accord, mais confondre EGALITE et IDENTIQUE ! non !

        Prenons l'exemple de la Nature dont nous avons bien des leçons à méditer,

        y compris quand elle nous rappelle qu'elle est la plus forte .... hélas dans de tristes évènements ....

        mais aussi dont on aurait pu éviter une partie en ne construisant pas si près de la mer par exemple !

        Dans la Nature il y a la beauté d'une rose et d'un lys, mais aussi d'une petite violette ;

        les beautés ne sont pas identiques cependant elles sont toutes des fleurs et quand on fait un bouquet

        c'est l'ensemble qui fait sa beauté.

        Idem pour un orchestre : plusieurs instruments, réunis, font un merveilleux concert.

        Pourtant un violon n'est pas une flûte ou une trompette !

        Egaux oui mais complémentaires.

        Il y aurait de quoi écrire un livre .... bcp de choses me viennent à l'esprit.

        EN TOUS CAS NON A CE FRANCAIS DENATURE.

        Bonne soirée et bon mardi.

        Bisou. Nicole75

         

         

    6
    Lundi 25 Septembre à 19:54

    Oui je vous comprends. La manie de mettre un "eurE" en fin de certains mots pour les féminiser me hérisse. Ce n'est pas du sexisme, je suis bien loin de tout cela. Juste entre parler de professeurE, d'auteurE est d'une laideur absolue et ridiculise davantage le sujet qu'il voudrait valoriser qu'il ne le met en valeur  ..

    Bien triste.

      • Phiphi
        Mardi 26 Septembre à 11:15

        C'est sans doute là que l'on voit le vide culturel ...

        Au temps dont je parle dans mon com, naturellement ce serait professeuresse , auteuresse comme cela l'est pour , docteuresse ,  enchanteresse et cela nous enchanterer car cela fait de bien jolis mots ( enfin pour moi ) , des mots qui ont un parfum du passé 

        douce et calme journée, sans stress.......

      • Lundi 25 Septembre à 21:48

        Merci Jean-Marc. Rassurez-vous j'ai moi même reçu le reproche du "sexisme" !

        Je suis d'accord avec vous pour tous ces E ajoutés, mais plus ça va, plus elles en rajoutent.

        Cela a un nom que je n'ai pas retrouvé. Dans la célèbre règle d'accords "le masculin l'emporte sur le féminin" elles ont complètement tout chamboulé !!! C'est laid !

         

        Quant aux écoliers qui ont déjà des difficultés avec l'orthographe,

        et pour lesquels on a inventé une nouvelle règle

        (ah on en a des idées .... malheureusement qui tirent toujours vers le bas au lieu d'appeler en s'enrichir),

        pendant tout le primaire ils vont avoir droit à un nouveau COD paraît-il plus facile ;

        et lorsqu'ils arriveront en 6e alors ils apprendront le véritable accord du COD.

        Ben voyons, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

        En tous cas je n'enseignerai pas autre chose que le vrai Français aux adultes de mon bénévolat.

        En fait, je vois surtout que les mots ont été dépréciés,

        on leur fait tout dire, si bien que l'on a déjà affadi bcp notre beau Français. .....

        Bonne soirée. Caresses à vos minous.

        Nicole75

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :