• Il est des métiers ... peu connus ?

     

     

    peut-être pas "donnés" à tout le monde ? ...

    Mais à l'heure des examens et des choix de son avenir professionnel,

    quasi normal, "en partie je pense", beaucoup, trop peut être, choisissent le même cursus,

    soit vers le "marketing" si célèbre mais si encombré ...

    soit les métiers tels qu'ingénieur,

    puis plus fort encore métiers dans le médical, la recherche, la biologie ....

    ou/et ....

    pour ceux qui ne peuvent suivre de longues et coûteuses études :

    des métiers plus courants du quotidien,

    coiffure, commerce, métiers de la restauration etc .....

     

    Il existe tant d'autres professions pourtant très intéressantes, mais si peu proposées aux jeunes dans leur réflexion, leur recherche !

    Et ensuite les métiers rares, auxquels on ne pense pratiquement jamais, comme s'ils n'existaient pas.

    Je reconnais que ces derniers demandent peut être certaines exigences réservées à des goûts, des intérêts,

    des capacités physiques ou autres.

     

    Il est des métiers ... peu connus ?

     

    MAIS CHAQUE ANNEE JE ME POSE LA MEME QUESTION

    QUAND JE VOIS TANT DE JEUNES PRENDRE LES MEMES CHEMINS ....

    par contre, il est aussi des professions, demandant certes de longues et difficiles études,

    et pourtant qui font tant défaut de nos jours :

    les professions du secteur MEDICAL !

    Avec l'autre face difficile et "douloureuse doublement" des

    DESERTS MEDICAUX,

    et ces régions qui voient leurs médecins atteindre, voire dépasser l'âge de la retraite,

    sans trouver un remplaçant !

     

    ALORS QUE NOUS SOMMES CAPABLES D'ALLER SUR LA LUNE etc ....

    Quel siècle curieux ?!

     

     

    « Des titres de livres .....Ceux qui veillent ... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Vendredi 16 Juin à 12:59

    Il y eut un temps où beaucoup de petits métiers ,existaient . Il est vrai qu'alors aucune aide n'existait ....

    Un monde où tout le monde doit avoir le bac ..... alors que des métiers forts interessants pourraient leurs plaire 

    Quand au désert médical ....... ce serait plutot un désert de médecins .

    Bonne journée

     

    Bises

    4
    Mercredi 14 Juin à 08:55

    Bonjour ,pas facile dans le monde dans lequel nous vivons de se faire une place..même les jeunes avec des études ne trouvent pas de boulot,faire quelque chose que  l'on aime ,difficile aussi  ,mon fils qui  est auto-entrepreneur ,graphiste désigner ,galère...c'est pas fait pour s'arranger.l'avenir est morose..bonne journée,bises.

    3
    Vendredi 9 Juin à 18:43

    Bonjour Nicole. C'est vrai que beaucoup de jeunes se dirigent vers les mêmes filières alors que les emplois sont restreints. L'idéal c'est d'avoir une vocation... Bisous

    2
    Mardi 6 Juin à 09:45

    Coucou

    nicole_33.gif

    Oui, c'est un paradoxe, les jeunes médecins qui s'installent veulent des heures fixes, leur week-end etc... la médecine n'est plus un sacerdoce comme pour les anciens qui étaient aux services des malades et ne comptaient pas leurs heures...enfin j'ose espérer que tous ne sont pas à mettre dans le même panier;

    Passe une belle semaine gros bisous

     

    1
    Lundi 5 Juin à 20:43

    Le secteur médical est très particulier. Les jeunes préfèrent s'orienter vers des spécialisations plutôt que vers un cursus généraliste. Et pour beaucoup je les comprends, le travail est devenu trop administratif, trop de contraintes et de normes. Pas simple, beaucoup se découragent. Les spécialiste sont souvent des salariés d'établissement, bien plus tranquilles. Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :