• Après la diminution des moineaux de Paris ....

     

     

    voici une nouvelle loin de réjouir les amis des oiseaux ;

     

     

    Bien sûr vous qui nourrissez déjà de gentils oiseaux, dans votre jardin,

    vous devez le savoir, 

    On a tendance à penser à mettre de quoi subsister aux oiseaux, lorsqu'il fait froid, en hiver bien sûr,

    MAIS, il y a une tendance à penser que dès le printemps, et surtout l'été,

    ils n'ont plus besoin de ces aides précieuses des humains.

    Et bien, si, il faut continuer - d'après ce que j'ai pu lire - à leur mettre de la nourriture à leur disposition,

    même en été !

     PARIS est devenu triste avec la diminution de ses moineaux,

    Le petit moineau (que l'on appelait aussi "piaf") faisant partie de l'âme de Paris.

     

    La modernisation des villes, et des méthodes de vie,

    tient elle compte, avant qu'il ne soit trop tard, de ses erreurs, ou au moins de ce qu'elle oublie de

    prendre en compte ?

     

    Alors - évidemment - certains accusent les chats d'être les plus grands prédateurs responsables

    de la disparition d'un très grand nombre d'oiseaux !

     

    Mais, ont-ils tenu compte des propriétaires de chats, qui font le nécessaire pour que leurs minets

    ne croquent pas les oiseaux du jardin, et eux-mêmes qui "accusent" aiment-ils les chats,

    et agissent-ils pour que ceux-ci ne s'attaquent plus aux oiseaux,

    autrement qu'en s'attaquant  - eux - aux chats par des moyens violents ou cruels ?

     

    Après la diminution des moineaux de Paris ....

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Après l'agriculture ... la culture de l'esprit ... salon après salonHommage, félicitations, et meilleures pensées ... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    Vendredi 23 Mars à 15:18

    Comme Josiane et Jean-Marc....

    a commencer par les pesticides ......

    nous ce sont les abeilles que nous surveillons ......

    Elles disparaissent et ce ne sont pas les chats qui les mangent .........

    Bises

    5
    Vendredi 23 Mars à 11:44

    Bonjour Nicole, même dans mon jardin je constate la diminution du nombre des oiseaux, c'est triste...

    Par contre j'ai une bonne nouvelle : une cigogne est venue s'établir sur le clocher d'une des églises de ma ville!

    voici le lien : cigogne à Toul

    bon week-end et gros bisous

      

    4
    Vendredi 23 Mars à 10:59

    bonjour nicole 

    je viens de lire ton article 

    et trés triste de voir les oiseaux disparaitre

    moi j'ai la chance d'en voir dans mon jardin

    j'ai en ce moment ,beaucoup de petites mésanges 

    et aussi 3 petits rouge gorge 

    pour moi c'est un vrai plaisir 

    je les nourris ,été comme hiver 

    c'est mon seul plaisir 

    belle journée de vendredi ,mais avec ma bronchite qui dure depuis 

    3 semaines ,je me méfie de sortir 

    bon week-end ma nicole 

    je te fait de gros bisous 

    3
    Jeudi 22 Mars à 21:48

    Bonsoir Josiane et Jean-Marc.

    Comme vous avez raison tous les deux !!! Il serait temps qu'on se ressaisisse, si toutefois ce n'est pas déjà trop tard ! Beaucoup de choses à revoir, mais celles là ne font pas forcément la une ....

    Je suis bien triste en ce moment quand je constate de plus en plus - les réactions (pour moi du moins) étonnantes que je vois ou entends, autour de moi. On se voile la face si souvent, et l'on appelle ça le progrès.

    Bonne soirée et bon week-end. 

    Nicole75

    2
    Josiane
    Jeudi 22 Mars à 19:33

    Les pesticides, les insecticides sont encore plus dangereux pour eux....

    1
    Jeudi 22 Mars à 19:12

    S'il n'y avait que les chats pour faire disparaître les oiseaux, ce monde fonctionnerait très bien

    hélas, il y a un grand bipède et sa "civilisation"  qui est sans doute le plus grand prédateur connu ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :