• Approche des fêtes ....

     

    Bonheur des uns ... tristesse ou mélancolie pour les autres ... même si ...

     

    LES ILLUMINATIONS APPORTENT LEUR PETITE NOTE DE "JOIE"

    DEJA LES VITRINES SONT DECOREES, LES MAGASINS EMPLIS DE JOUETS ET CADEAUX DE TOUTES SORTES ...

    Et me revoilà avec mon combat tellement ancien maintenant, mais tjs bien réel HELAS !

    LA SOLITUDE ou plutôt L'ISOLEMENT !

     

    TANDIS QUE CERTAINS, BCP, vont festoyer, aller peut être à la neige,

    dépenser des sommes .... (du moins si l'on en croit les media ... )

    D'AUTRES VONT SE RETROUVER SEULS !

    SANS FAMILLE ou AVEC UNE FAMILLE lointaine (par les kms ou les liens).

     

    DEUX GRANDES PERIODES DIFFICILES DE L'ANNEE :

    LES FETES DE FIN D'ANNEE et LES VACANCES.

     

    Certes bcp d'associations font de belles choses en organisant des repas joyeux lors de ces occasions,

    mais impossible de joindre tout le monde,

    et puis difficile de remplacer le geste d'amitié, ou filial, tant de parents sans nouvelles de leur fils ou fille,

    ou encore les enfants dont les parents sont séparés ....

    la liste est longue !!!

     

     

    Approche des fêtes ....

     

    Un petit mot, une petite visite, un téléphone ... un petit cadeau ...

    Il faut parfois si peu pour donner du bonheur.

     

    Approche des fêtes ....

     

    Les êtres humains ne sont pas seuls à appréhender les fêtes ....

     

    Nos petits amis, chats et chiens, qui feront sans doute l'objet d'adoption - et cela est heureux - en

    ces temps de fête .... Les parents voudront offrir un charmant compagnon à leurs enfants,

    ou même pour eux tout simplement -

    Alors me direz-vous rien de triste ici, au contraire ....

    SAUF QUE :

    Combien de ces minous et toutous auront le bonheur de rester dans les familles d'adoption ?

    Tant d'associations redoutent ce qui hélas arrive parfois trop souvent,

    le nouvel abandon !!!

    MAIS JE NE MANQUERAI PAS LA AUSSI DE VOUS EN REPARLER !

     

    DANS LES DEUX CAS :

    UN PEU - BEAUCOUP DE COEUR .... et de réflexion !

     

    un jour, nous aussi, nous nous retrouverons peut-être isolés ?

    Que penserons nous alors ?

     

    et ces deux souffrances de la solitude peuvent finalement s'allier,

    et se retourner en bonheur,

    une belle histoire d'amour entre un humain très seul, et un minou ou un toutou abandonné !!!

    VOILA UN BEAU CONTE DE NOEL !!!

     

     

    Approche des fêtes ....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « 1er dimanche l'Avent ....Le Petit Prince ... eh oui toujours ... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 22:22

    Merci mes amis de votre visite et de vos messages toujours si appréciés. Je comprends ce que chacun de vous exprime, et bien sûr, chacun avec ce qu'il est, mais aussi avec son passé, son vécu, son environnement actuel. Et je compatis, croyez bien à chacune des situations ..... d'ailleurs, pardon de le rappeler .... je n'ai pas de mérites car voilà des années que j'y suis habituée, y compris lorsque je travaillais, notamment ds mes années dans une radion fm privée, où nous avions au téléphone des auditeurs, et auditrices parfois en détresse .... dans des bénévolats également.

    C'est vrai aussi qu'il y a des personnes âgées, mais également des plus jeunes, qui font la solitude autour d'elles, par leur caractère ou leur attitude. C'est certain. Par contre, si pendant longtemps j'ai pensé que cela était quasi général ; un jour j'ai compris qu'il existait d'autres catégories de personnes âgées (ou non) qui se retrouvaient seules, surtout aux fêtes : celles que l'on délaisse parce que dans la vie actuelle, on court toujours, et puis on est super occupé par un entourage immédiat etc .... (et d'autres raisons), ces personnes seules là sont peut être les plus nombreuses.

    J'ai aussi compris, peut être parce que j'ai pu me rendre compte moi même que je pouvais risquer de tomber dans ce travers, lors de passages difficiles .... et que certains trouvaient indispensables d'aller voir un ami à l'hôpital, et de décommander une rencontre assez rare prévue ; ce qui est normal, certes, sauf que moi même hospitalisée en urgence, je n'avais eu aucune nouvelle ..... sans parler de visite. J'ai eu très mal. Heureusement les rares amis restant étaient là. Peu à peu au fil des années et de conversations stériles, car ns n'étions pas sur la même longueur d'onde, je me suis trouvée à réviser ma façon de penser : peut être parfois, pour certaines personnes isolées, dans certaines occasions je le précise bien, elles finissent par devenir acariâtres après avoir été aimables et même généreuses, pour peu que se renouvellent des expériences de ce type ou d'autres styles qui laissent des traces. On finit alors par se replier sur soi, et glisser peu à peu, par déception ou pour se protéger.

    Alors comment ne pas comprendre que certain(e)s reportent bcp d'affection sur un (ou plus) petit compagnon à quatre pattes .... Et je sais que nombreu(ses)x sont dans ce cas là, alors qu'ils ou elles suscitent parfois hélas de la moquerie. Ah si ceux qui ricanent savaient ....

    Pardon d'avoir été si longue. Mais souvent vos commentaires, en plus qu'ils m'intéressent bcp, m'évoquent aussi des expériences passées ou présentes. Parfois je garde dans mon jardin intérieur, parfois j'exprime ; mais en tous cas pas pour nier ou critiquer, mais au contraire exprimer ma pensée ou des expériences de personnes que j'ai connues.

    Bon jeudi sans trop de froid, je vous le souhaite.

    Ici s'il a fait froid aujourd'hui, il me semble qu'il faisait plus froid hier.

    Bien amicalement à tous.

    Nicole75

    4
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 16:03

    tellement d'accord avec ton écrit encore une fois

    et en ce qui concerne la mélancolie ou la joie durant les fêtes

    moi je suis toujours partagée, entre le manque des noëls d'antan où mon papa

    apportait tellement de bonne humeur et de chaleur, mais la joie aussi de rire et

    de fêter cela avec ceux que j'aime et sont toujours la....

    mais toujours cette petite pointe de tristesse qui ne me quittera jamais malgré tout

    bisous de tout cœur à toi, et stella

    3
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 15:28

    Chère Nicole, oui, comme tu le dis cette période de fêtes et de lumière est aussi un période bien douloureuse pour tous ceux qui souffrent de solitude, de pauvreté et d'abandon. Et un petit geste, un peu d'aide et d'empathie permet d'apporter un peu de réconfort. Je te remercie pour tes gentils passages et mots d'encouragement. Le déménagement fini, nous allons pouvoir nous poser et profiter du calme retrouvé. Naty et Caty semblent bien se plaire dans cette nouvelle maison. Ils vont pouvoir se créer de nouveaux espaces de jeux et de siestes douillettes! smile Je te fais de gros bisous et tendres caresses à Stella

    2
    Mercredi 30 Novembre 2016 à 09:13

    La solitude quand elle n'est pas choisie est lourde à gérer, c'est une véritable souffrance...mais certains ne veulent pas de l'amour de leurs enfants, sont méchants et aigris, je le sais pour le vivre actuellement, mais je m'éloigne du sujet... j'espère que tu ne seras pas seule chère Nicole pendant ces fêtes, heureusement que nos compagnons à 4 pattes nous aiment sans concession...

    Gros bisous ils sont givrés ce matin avec -6° reste bien au chaud!

    15_8.gif  

    1
    Mardi 29 Novembre 2016 à 23:17

    Toujours une pointe d'appréhension à l'approche de cette période. Pour les humains comme pour les animaux. Merci de l'avoir rappelé

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :